Les hommages

Madame Francine TILQUIN
Sincères condoléances Françoise à toi et toute ta famille. Désolée de ne pas pouvoir être présente mais je ne suis pas très bien (maladie)
Monsieur Eugène BARREAU
Eugène était notre voisin à Erpent et nous n'oublierons pas sa gentillesse et sa grande sensibilité envers chacun.
Toutes nos pensées l'accompagneront ce lundi 4 octobre.
Nous partageons votre peine, spécialement celle de nos cousins Marie-Louise et Hubert, et vous assurons de toute notre sympathie.
Bernadette et Claude Rixhon Dernelle
Photo 682629Monsieur Albert FRÈRE
mon tres cher albert je te souhaite un tres bon voyage ,tu ne nous a rien dit en partant
et je sais que tu vas manquer a beaucoup j'ai ete heureux de te côtoyer cet longue année
        adieu
Photo 682629Monsieur Albert FRÈRE
Cher Albert, tu nous quittes sans crier gare et tu laisses un très grand vide. Nos réunions" Boulets Liégeois" n'auront plus jamais la même saveur sans ta présence. Voilà que je m'en viens à regretter nos échanges musclés autour de Emmanuel Macron, toi contre et moi pour mais à la fin c'était "grosses bises à la prochaine". Adieu ami et merci pour tout ce que tu as fait de bien, très bien et pour l'homme de qualité que tu étais.
Madame Myriam GAUSSIN
Claude, nous te présentons nos plus sincères condoléances. P.BERTRAND-LEBIRE et leur fils Lucas.
Photo 679415Madame Dominique BRASSEL
Claudy, je viens d apprendre malheureusement le décès de ta femme je tenais à te présenter mes plus sincères condoléances je suis profondément peinée mais je garde en elle sa bonne humeur et son sourire de nos souvenirs de vacances et sa bienveillance quand nous la croisions a l hôpital lors des visites de Francis courage (Chantal la femme de Francis storms)
Photo 679415Madame Dominique BRASSEL
Dans cette difficile épreuve, je vous assure de toute ma sympathie.
Photo 678295Monsieur Philippe TASIAUX
Chere Laurence et toute la famille,
C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le deces de Philippe, ce 3 aout, 36 ans, jour pour jour apres notre mariage a Meux. Ce mariage fut une grande reussite grace a vous deux et a votre equipe. Les invites etaient aux anges. Tous ont apprecie la maniere avec laquelle vous les avez "traites"! Vous resterez a jamais associes a ces moments de bonheur! Chapeau pour tout ce que vous avez realise ensemble. Nous pensons bien a vous. Que Philippe repose en paix. Colette et Ludovic
Photo 678295Monsieur Philippe TASIAUX
Sincères condoléances à toute la famille, de nombreux souvenirs avec lui quand j'ai travaillé avec lui pendant ma jeunesse. Philippe était quelqu'un de droit et de bienveillant. J'ai appris beaucoup à son contact. Il était un chef parmi les chefs !!! Il veillera de la haut sur vous tous ! Pensées pour vous et pour lui aussi...
Monsieur Dominique ROSAR
Irène et sa famille vous envoient leurs sincères condoléances et leur amitié et vous souhaite bon courage.
Photo 664562Madame Sandrina DETINNE
Tu as été mon amie de cœur et ma témoin de mariage tu resteras a jamais dans mon cœur tu est partie trop vite , la vie est injuste repose en paix Chantal,Enzo,Cynthia,Priscillia
Photo 645809Monsieur Stéphane LIESSENS
Nous vous présentons nos sincères condoléances et vous souhaitons beaucoup de courage Valérie et la famille. Patricia (ancienne surveillante école ND) et son epouxJean-Jacques.
Photo 633867Thierry TILQUIN
Thierry était la bonté et l’ouverture même. Je l’ai connu à Jeunesse et Santé, lors des camps et formations pour jeunes. C’était un chouette compagnon et un super aumônier. D’un calme et d’une empathie spectaculaire au milieu des zozos. Il va me manquer, on aurait du vieillir ensemble.
Photo 633243Madame Colette HERBECQ
Sincères condoléances à la famille et beaucoup de courage Claudette Daniel et Christelle
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
Philippe,
J'ai encore du mal à imaginer que c'est bien vrai.
Toi qui semblait indestructible. Toi qui portait le sac de ceux qui étaient en difficulté.
Toi qui était sourire et gentillesse.
Quelle injustice...
Tu continueras de nous accompagner là où on ira traîner nos godasses.
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
Chère Christine, chers enfants,
Béatrice et moi sommes très peinés d'avoir appris le décès de Philippe.
Il m'avait appris, il y a 2 mois environ, qu'il était atteint de la maladie de Charco ! Et il en souffrait beaucoup, tant moralement que physiquement. J'aurais tant voulu lui, vous, rendre visite, mais avec ce fichu Covid, j'ai été freiné ! Je le regrette beaucoup.
J'ai beaucoup apprécié Philippe, pour sa gentillesse, sa jovialité et sa bienveillance. Mais également pour son engagement envers la nature.
Il nous manquera, mais nous penserons souvent à lui. Et dans l'immédiat, nous pensons beaucoup à vous. Que la mémoire des bons moments passés ensemble puisse vous apporter la force et le courage pour vivre et surmonter cette épreuve !
Béatrice et moi vous envoyons nos meilleures pensées et prières.
J'espère qu'on pourra se revoir prochainement ?
En attendant, je vous envoie le texte, ci dessous, qui est une très belle prière Amérindienne que, je pense, vous apprécierez beaucoup. Dans cette prière, c'est Philippe qui vous parle !
On vous embrasse très affectueusement.
Béatrice et Richard

Prière amerindienne :

" Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !
Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !
Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !
Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !
Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !
        
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort. "
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
Philippe nous rappelle le bel amour qu'il avait pour sa chère femme Christina.
Nous remercions Philippe pour sa vie pleine d'ouvertures et d'engagements.

Jean-Paul et Claire Brasseur
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
Il est des personnes que l'on croise et qui inspirent, tel est Philippe.
Lors des randonnées partagées, j’apprécie très vite son calme et sa bienveillance. Chaque nouvelle expédition est réel un plaisir de se retrouver.
Le paradoxe de ma rencontre en montage avec ce frogman n'en est pas un. Philippe est multiple, intéressé par tout et intéressant pour tout.
Arborant un sourire aimable, il nous décrit sans cesse la nature que nous traversons à chaque voyage, nous régale d’anecdotes de sa vie professionnelle trépidante et est toujours partant pour une raclette arrosée … d’un Gamay.
Merci pour le portage de mon sac randonnée hivernale dans les Vosges, merci pour la sérénité apportée au groupe, merci pour mon initiation à la randonnée en montagne autour du tour du massif des Muverans. Et tant pis si nous ne voyons pas vu le tichodrome échelette au tour des Dents Blanches.
Philippe nous est décrit serein face à cette saleté de maladie, heureux qu’il nous quitte sans se départir de son calme et de son humour.
Il reste tant de choses à faire en son souvenir, il nous accompagne toujours et sourit de notre sueur à cause d’un sac trop lourd sous le cagnard en savourant une bonne bière.
Je suis triste, mais tu es libéré.
Pour toujours dans notre souvenir.
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
Il est des êtres qu’on ne connaît pas depuis sa naissance, qui ne font pas partie de notre famille. Pourtant, il est des êtres qu’on côtoie depuis seulement quelques années et desquels on se sent si proches. Philippe et toi, vous êtes de ces êtres exceptionnels avec qui la magie a opèré.

Aujourd’hui, nous sommes perdus, sans voix. Nous nous sentons orphelins, comme si nous avions perdu un membre de notre propre famille.

Aujourd’hui, nous sommes étrangement à la fois tristes et apaisés, deux sentiments si contradictoires.
Anéantis, d’apprendre que Philippe, un homme en toute simplicité si bon, gentil, souriant, droit, cultivé, calme et serein, fort et tranquille, passionné de la vie, de la nature, des belles choses et si amoureux de sa chère épouse et de sa famille, ne sera plus physiquement proche de vous, que nous ne pourrons plus découvrir la nature en sa compagnie ni randonner à ses côtés. On se souviendra à jamais de ce dernier verre partagé ensemble par un bel après-midi d’été dans votre chaleureux coin de verdure aménagé avec tant de goût et si cher à son coeur.
Apaisés d’avoir la certitude qu’il ne souffrira plus de cette longue maladie qui l’a vu s’affaiblir et qu’il est parti serein auprès des siens.

Nous avons tellement grandi en sa compagnie. Sans le savoir, il nous a appris et transmis tellement de belles choses et de valeurs. Son amitié était précieuse à nos yeux et à notre coeur.

Il est dans notre cœur aujourd’hui, demain et pour toujours.
Nous nous sentons si proches de vous et nous partageons votre immense peine.

Nos tendres pensées t’accompagnent Chère Christina ainsi que Sarah et Rebecca, vos beaux-fils et vos chers petits-enfants en ces moments de douloureuse séparation.

Que ses mots, ses sourires, ses précieux conseils puissent vous nourrir chaque jour, initier des récits à votre famille et vous apporter paix et sérénité en vos cœurs.

Affectueusement

Philippe, Mélina sans oublier Théo
Photo 631722Monsieur Philippe COISNE
J’ai rencontré Philippe au 2Cdo lorsque que j’y effectuais alors de multiples rappels.
Nous avons ainsi participé ensemble à des exercices pendant plusieurs années consécutives à Otterburn (UK) à 4 reprises, exercice OTAN en Turquie (pendant le 11 septembre 2001), Canjuers (FR) et en Belgique.
A Canjuers notamment, il m’avait demandé de pouvoir venir courir avec moi lors de nos rares temps libres avant de faire ensemble le Cross Bataillon de fin de semaine.
Mais je n’ai vraiment appris à connaître Philippe que lorsqu’il a rejoint le groupe des randonneurs et que nous avions alors plus de temps pour discuter durant la rando et autour d’une table.
Il a ainsi participé à de nombreuses randonnées tant en Belgique, qu’en France et en Suisse.
Qu’il fasse grand soleil, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, il restait d’une humeur égale, toujours souriant et avec le bon mot pour rire.
Je ne l’ai jamais vu se fâcher. Au pire s’énerver.
Il avait une vaste connaissance de la flore et de la faune qu’il aimait partager avec nous.
Il aimait contempler les paysages époustouflants que nous traversions.
J’ai participé à la magnifique randonnée au Pays Cathare qu’il avait magistralement organisée mais à laquelle il n’avait pas pu participé en dernière minute pour raison familiale.
C’est là que, sous le cagnard pendant une semaine, nous avons découvert ce qui allait rester le mythique « kilomètre Coisne ».
Les distances réelles parcourues correspondaient à 50% de plus que les distances prévues sur carte…
Depuis lors, le terme est régulièrement utilisé entre nous, sous forme de boutade bienveillante.
Au revoir Philippe. Tu as marqué tout le monde par ta simple présence.
Tu manqueras à tous.
Monsieur Claude DUMORTIER
Sommes de tout coeur avec vous en ce pénible moment.Nous présentons nos sincères condoléances a toi Marie-christine tes enfants et toute la famille
Monsieur Victor GILON
Présente à la famille ses plus sincères condoléances.
André FERIR et la famille.
Monsieur André PIERLOT
Nous sommes partagés entre la tristesse de voir disparaître un homme de grandes qualités morales et de grande bonté, et l'apaisement de le savoir auprès de sa bien-aimée Denise dont il n'aura été séparé que quelques mois. Ils avaient ensemble élaboré un mode de vie fait d'accueil et d'harmonie qui rayonnait sur tous ceux qui passaient chez eux. Nous leur témoignons ici notre reconnaissance et notre souvenir inoubliable.
Nous ne pouvons aller à la cérémonie funéraire, mais serons de coeur avec vous tous.
Monsieur Tony MAIRLOT
Ma femme et moi vous présentent leurs plus sincères condoléances
Votre mari et papa était un super chic type
Madame Anne-Marie PIERRE-MARCHAL
Une étoile brille dans le ciel;
Mon Amour s'en est aller, sur la pointe des pieds, rejoindre les anges.
Tu sera toujours dans mon cœur, et mes pensées t'accompagnent là haut.
Laisse-moi une petite place quand j’arriverai ...
Tendres bizouxxx
Ton Titi